5 raisons d’actualiser vos serveurs

Selon la société IDC, leader dans les études de marchés liés à l’informatique, mettre à jour son parc de serveurs régulièrement, augmente relativement les performance, la consolidation, l’efficacité de gestion et la fiabilité. Les départements IT peuvent économiser des milions de dollars en capital et coûts d’exploitation annuellement.
1. Les performances du serveur diminue avec le temps au fur et à mesure que les coûts augmentent
En moyenne, les performances du serveur diminuent de 14% par an. En 5 ans, le serveur d’a plus que 40% des performances qu’il avait au départ. Les temps d’arrêts non planifiés augmentent de 20% par an. Dans le même temps, des coûts de maintenance plus élevés nécessitent des investissements supplémentaires.
2. Les fonctionnalités modernes améliorent la gestion des actifs
Au fur et à mesure que les entreprises progressent rapidement, les outils de gestion modernes permettent un meilleur suivi de la charge de travail et une meilleure analyse des performances. Les serveurs dotés des dernières versions des firmware et des patches, restent sécurisés et en conformité avec les attentes de l’entreprise
3. Les systèmes optimisés accélèrent les performances
Les serveurs modernes acceptent une plus grande densité et de plus grandes machines virtuelles. Cela permet aux applications métier d’être migrées et de s’exécuter dans un environnement virtualisé. La virtualisation permet également de réduire les coûts énergétiques, le refroidissement et l’espace du DataCenter.
4. Les diagnostics prédictifs améliorent la fiabilité.
L’utilisation continue au-delà de la durée de vie optimale des serveurs entraîne souvent des temps d’arrêts non-planifiés. Les nouveaux systèmes sont dotés de capacités prédictives qui mettent ne garde contre les problèmes d’incompatibilité ou les pannes imminentes. la notification automatique et le soutien proactif améliorent la fiabilité, en respectant les SLA (Service Level Agreement)
5. Garanties de service à court terme
Suite au cycle de vie moyen du serveur, les contrats de service expirent généralement après 3 à 5 ans. Des échecs fréquents entraînent des coûts de main-d’oeuvre plus élevés et les pièces de rechange peuvent être onéreuses. Au total, l’achat d’un nouveau serveur est souvent plus économique que l’extension du contrat de services.

Leave a Reply